Hakarl.jpgVoici la recette : "Le requin doit être pêché puis tué immédiatement : puisqu’il n’a pas le temps d’uriner, l’acide urique imprègne immédiatement tous les tissus musculaires de l’animal. Ramené à terre, il est enfoui dans le sol pour 5 ou 6 mois, laissé en putréfaction. Lorsqu’on le sort de son trou, on découpe le requin en gros morceaux pour être mis à sécher cette fois à l’air libre pendant plusieurs mois, suspendus. Cette opération permet aux nitrates (contenues dans l’urine) de quitter les tissus musculaires. La maîtresse de maison coupe ensuite la chair en tous petits morceaux pour être offerts à ses hôtes aux alentours de Pâques. "

Le bilan ? Ca pique, ça sent très fortement l'amoniaque... Clément a eu du mal à avaler et a du boire deux grands verres d'eau pour s'en remettre.